Ruptures de médicaments : la profession auditionnée au Sénat

Constituée le 1er février dernier, la Commission d’enquête sénatoriale sur les pénuries de médicaments a reçu le 21 mars les responsables des principales institutions et organisations représentatives des pharmaciens.

Alexis Constantin, publié le 27 mars 2023

Ruptures de médicaments : la profession auditionnée au Sénat
Les ruptures concernent des milliers de produits, tant en ville qu’à l’hôpital. Si la solution de ce problème devenu chronique, appelle une approche au minimum européenne et au mieux mondiale, beaucoup de choses peuvent être réalisées au niveau national comme l’ont montré ces échanges. Bruno Bonnemain, président annuel de l’Académie de pharmacie, a rappelé d’emblée que l’Académie se préoccupe depuis plusieurs années de la question des tensions d’approvisionnements et pénuries en matière de médicaments et a publié le 15 février dernier un rapport (Livre blanc) sur ce sujet. Les causes des pénuries sont aujourd’hui bien connues selon Bruno Bonnemain. Il s’agit principalement de l’augmentation de la demande au niveau mondial (de l’ordre de 5 à 10 % par an), d’une baisse excessive des prix de certains produits (essentiellement les produits matures) – la FDA américaine a d’ailleurs démontré la survenue de ruptures en-dessous d’un...

Ce contenu est réservé aux utilisateurs inscrits sur le site pharma365

S'inscrire gratuitement pour lire la suite
Dans la même rubrique
  • Actualités
  • Actualités
  • Côté médicament
  • Je m’informe
  • Actualités
  • Côté médicament
  • Je gère mon officine
  • Je m’informe