Vaccination contre le HPV : nouvelles directives

La surveillance post-vaccination est cruciale lors de l'administration du vaccin HPV. L'ANSM insiste sur une veille de 15 minutes après l'injection pour prévenir les rares cas de malaise ou réactions anaphylactiques.

Par Thomas Kassab, publié le 15 novembre 2023

Vaccination contre le HPV : nouvelles directives
La sécurité des vaccins contre les infections par les virus du papillome humain (HPV) a été confirmée par une large utilisation mondiale, avec plus de 12 millions de doses administrées en France. Cependant, l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) souligne l'importance d'une surveillance post-vaccination de 15 minutes, surtout en raison de risques de malaise ou de réactions anaphylactiques. Concrètement, comment vacciner avec le Gardasil ? Avant l'injection : Informez les patients sur les possibles effets indésirables du vaccin Gardasil et rassurez-les en leur expliquant les symptômes attendus et la rareté des cas graves. Pendant l'injection : Assurez-vous d'avoir une trousse d'urgence accessible en cas de réaction allergique, et que le patient est dans une position...

Ce contenu est réservé aux utilisateurs inscrits sur le site pharma365

S'inscrire gratuitement pour lire la suite
Dans la même rubrique
  • Actualités
  • Actualités
  • Côté médicament
  • Je m’informe
  • Actualités
  • Côté médicament
  • Je gère mon officine
  • Je m’informe