Beyfortus : quelle rémunération ? Comment facturer ?

Les commandes du médicament quasi révolutionnaire BEYFORTUS, traitement préventif de la bronchiolite du nourrisson des laboratoires SANOFI, sont ouvertes depuis le 15 septembre. La problématique de la rémunération, qui a longtemps fait tousser les pharmaciens, a trouvé son épilogue.

Par Guillaume Botton, publié le 22 septembre 2023

Beyfortus : quelle rémunération ? Comment facturer ?

La rémunération due en contrepartie de l’approvisionnement en Beyfortus sera égale à 3,50 € HT. S’y ajouteront les honoraires de dispensation au conditionnement HD (1 € HT), l’honoraire à l’ordonnance HDR (0,50 € HT) ainsi que l’honoraire lié à l’âge du patient HDA (1,55 € HT), soit un total de 6,55 HT en métropole.

L’effort porté sur le montant de cette rémunération – près du double de la rémunération que le pharmacien perçoit en moyenne pour chaque spécialité pharmaceutique dispensée (3,50 €) – vient compenser le travail réalisé par le professionnel de santé et son implication dans la mise à disposition d’un traitement qui constitue une avancée majeure en termes de santé publique.

Comment facturer ?

Actuellement, le sute de l’Assurance maladie indique le Beyfortus est facturé 1 euros. La Fédération des pharmaciens d’officine (FSPF) est intervenue pour lque l’Assurance maladie mette à jour ces informations et pprécise aux éditeurs de logiciels que le code de facturation est PH1. Mieux vaut donc attendre le 25 septembre pour facturer afin de ne pas subir de rejets.

Dans la même rubrique
  • Actualités
  • Actualités
  • Côté médicament
  • Je m’informe
  • Actualités
  • Actualités
  • Je gère mon officine
  • Je m’informe
panneau en grève, préavis de grève pour les pahramciens
  • Actualités
  • Actualités
  • Je gère mon officine
  • Je m’informe