S'équiper d'un robot : que savoir avant de se lancer ?

La décision de s'équiper d'un robot en back-office doit reposer sur une bonne définition de ses besoins et des objectifs recherchés.

Dominique Mirrage, publié le 15 février 2024

S’équiper d’un robot : que savoir avant de se lancer ?
Quelles analyses préalables mener ? Il est primordial de se poser les questions suivantes : « Est-ce pour plus de confort ? Un gain de place ? Pour plus de productivité ? Pour optimiser les 4 à 5 heures consacrées par jour au rangement des commandes ? Compenser le départ d'un salarié ? Soigner l'image de l'officine ? » Etc. Choix du produit adapté. Indépendamment du prix (coût de la machine et de sa maintenance), il s'agit de choisir le produit le plus adapté pour son officine. Les échanges avec le fournisseur doivent être d'une totale transparence afin de mettre en place la bonne configuration en termes de densité de stockage, d'occupation au sol (si la surface est limitée), de confort, de vitesse de délivrance, de conception de l'acheminement des produits (incidences sur les coûts d'installation et de fonctionnement). Il faut choisir le meilleur compromis entre le gain de surface réalisé et la délocalisation qui génère des coûts...

Ce contenu est réservé aux utilisateurs inscrits sur le site pharma365

S'inscrire gratuitement pour lire la suite
Dans la même rubrique
  • Actualités
  • Je gère mon officine
  • Je m'équipe
  • Je m’informe
  • Actualités
  • J'améliore mon back-office
  • Je gère mon officine
  • Je m’informe
  • Je gère mon officine
  • Je m'équipe