Médicaments biosimilaires : quel cadre opérationnel ?

Les médicaments biosimilaires sont des entités thérapeutiques élaborées comme équivalents fonctionnels des médicaments biologiques dont les brevets ont expirés. Ils sont produits par des méthodes biotechnologiques avancées, qui emploient des cultures de cellules vivantes pour reproduire les molécules thérapeutiques.

Par Thomas Kassab, publié le 28 mai 2024

Médicaments biosimilaires : quel cadre opérationnel ?
Les molécules biosimilaires ne sont pas des copies carbone des biologiques originaux, mais présentent une similitude moléculaire élevée, permettant ainsi une fonctionnalité comparable, comme le démontre l'YUFLYMA, le biosimilaire de l'HUMIRA. Complexité de fabrication et cadre réglementaire La production de biosimilaires intègre des variations biologiques naturelles dues à l'utilisation de systèmes biologiques dans le processus de fabrication, ce qui impose une réglementation rigoureuse. L'approbation de ces médicaments nécessite une validation de leur bioéquivalence, incluant des études comparatives de la pharmacocinétique et de la pharmacodynamique, ainsi que des essais cliniques pour établir la similarité en termes de sécurité et d'efficacité par rapport au produit de référence. Ces procédures sont encadrées par des autorités régulatrices comme l'EMA et la FDA pour garantir leur intégration sécurisée dans la pratique...

Ce contenu est réservé aux utilisateurs inscrits sur le site pharma365

S'inscrire gratuitement pour lire la suite
Dans la même rubrique
  • J'échange avec mon patient
  • Je me perfectionne