Acide hyaluronique injectable : sur ordonnance !

À partir du 1er juillet 2024, la délivrance de dispositifs médicaux injectables à base d'acide hyaluronique sera strictement réglementée. Cette nouvelle mesure, instaurée par un décret ministériel, a pour objectif de protéger la population contre les dangers des injections non contrôlées de ce produit, particulièrement en médecine esthétique.

Par Thomas Kassab, publié le 11 juin 2024

Acide hyaluronique injectable : sur ordonnance !
Dès le 1er juillet 2024, toute délivrance de dispositifs médicaux contenant de l'acide hyaluronique injectable nécessitera une prescription médicale. Cette ordonnance peut être établie par un médecin ou un chirurgien-dentiste pour des usages médicaux, comme le traitement d'anomalies buccales. En revanche, pour des usages esthétiques, seuls les médecins seront autorisés à prescrire ces produits. Pour les pharmaciens, cela signifie qu'ils devront systématiquement vérifier la présence d'une ordonnance avant de délivrer ces dispositifs. En cas d'usage esthétique, il est impératif que l'ordonnance soit établie par le médecin qui réalisera les injections. Encadrement strict pour protéger les patients Ces mesures visent à lutter contre l'usage illégal et souvent dangereux de l'acide hyaluronique à des fins esthétiques par des non-professionnels. En effet, ces pratiques non encadrées peuvent entraîner de graves complications, telles...

Ce contenu est réservé aux utilisateurs inscrits sur le site pharma365

S'inscrire gratuitement pour lire la suite
Dans la même rubrique
  • Actualités
  • Actualités
  • Côté médicament
  • Je m’informe
  • Actualités
  • Côté médicament
  • Je gère mon officine
  • Je m’informe
  • Actualités
  • Côté médicament
  • Je m’informe