Violence contre les professionnels de santé : vers un durcissement des sanctions.

Le 14 mars dernier, l’Assemblée nationale a adopté à l’unanimité et en première lecture une proposition de loi visant à renforcer la sécurité des professionnels de santé. Cette mesure comprend diverses dispositions, dont une augmentation des peines pour les actes de violence et de vol commis à l’encontre des professionnels de santé.

Par Violette Pelletier, publié le 20 mars 2024

Violence contre les professionnels de santé : vers un durcissement des sanctions.
Extension des mesures à différents secteurs de la santé  Les mesures prévues s’appliqueront aux personnels travaillant dans les établissements de santé, mais également dans les centres de santé, les maisons de naissance, les cabinets d’exercice libéral, les pharmacies et les laboratoires de biologie médicale. Le texte doit maintenant être transmis au Sénat pour être examiné. Philippe Pradal, député et rapporteur de la proposition de loi, a mis en avant le fait que dans un contexte de montée de la violence dans la société, les professionnels de la santé sont devenus des cibles, malgré leur dévouement à soigner autrui. Les mesures envisagées s’appliqueront aux personnels travaillant dans divers établissements de santé, notamment les centres de santé, les maisons de naissance, les cabinets d’exercice libéral, les pharmacies et les...

Ce contenu est réservé aux utilisateurs inscrits sur le site pharma365

S'inscrire gratuitement pour lire la suite
Dans la même rubrique
  • Actualités
  • Actualités
  • Je gère mon officine
  • Je m’informe
panneau en grève, préavis de grève pour les pahramciens
  • Actualités
  • Actualités
  • Je gère mon officine
  • Je m’informe
  • Actualités
  • Actualités
  • Je m’informe