Révolution dans le renouvellement des ordonnances : un virage stratégique pour les pharmaciens.

Avec la nouvelle réforme étendant le renouvellement exceptionnel des prescriptions expirées à trois mois, les pharmaciens se trouvent au cœur d'une évolution majeure. Cette transition vers des pratiques plus flexibles en officine nécessite une adaptation soignée, assurant une gestion fluide des traitements chroniques tout en préservant la qualité des soins aux patients.

Par Thomas Kassab, publié le 06 février 2024

Révolution dans le renouvellement des ordonnances : un virage stratégique pour les pharmaciens.
Une réforme attendue. La récente initiative législative, introduisant une prolongation jusqu'à trois mois pour le renouvellement des traitements chroniques en cas de prescription expirée, marque une évolution significative dans la gestion des soins en officine. Cette mesure, intégrée dans la loi RIST et applicable à certains dispositifs médicaux, devrait être mise en œuvre prochainement, simplifiant ainsi le quotidien des pharmaciens et des patients. Depuis 2008, un dispositif similaire permettait déjà la délivrance exceptionnelle d'une boîte supplémentaire, mais la nouvelle réglementation étend cette possibilité à trois mois, offrant une flexibilité accrue pour le suivi des traitements. Conseils pour une transition en douceur. Dans ce contexte évolutif, le rôle du pharmacien en officine s'intensifie. Il devient essentiel d'accompagner les patients dans cette transition, en veillant à la continuité de leur traitement sans interruption...

Ce contenu est réservé aux utilisateurs inscrits sur le site pharma365

S'inscrire gratuitement pour lire la suite
Dans la même rubrique
  • Actualités
  • Côté médicament
  • Je m’informe
  • Non classifié(e)
  • Actualités
  • Côté médicament
  • Je m’informe