Produits de contraste déremboursés en mars : lesquels ?

À partir du 1er mars 2024, une réforme significative impactera le circuit d’approvisionnement des produits de contraste utilisés pour les scanners et les IRM. Précédemment prescrits aux patients et délivrés par les pharmacies d’officine, ces produits seront désormais achetés directement par les cabinets de radiologie et les établissements de santé.

Par Violette Pelletier, publié le 31 janvier 2024

Produits de contraste déremboursés en mars : lesquels ?
Lesquels sortiront du monopole pharmaceutique ?  La Caisse nationale de l'assurance maladie (CNAM) et l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) ont déterminé une liste de produits de contraste touchés par cette réforme. Parmi eux, on trouve l'acide gadotérique, l'iodixanol, ou encore le sulfate de barium. L'article 49 de la Loi de Financement de la Sécurité Sociale pour l'année 2023 a apporté des modifications significatives au circuit d'approvisionnement et aux modalités de financement des produits de contraste utilisés en radiologie pour les scanners et les IRM. Ces changements impliquent l'intégration de ces produits dans le périmètre des charges...

Ce contenu est réservé aux utilisateurs inscrits sur le site pharma365

S'inscrire gratuitement pour lire la suite
Dans la même rubrique
  • Actualités
  • Actualités
  • Je gère mon officine
  • Je m’informe
panneau en grève, préavis de grève pour les pahramciens
  • Actualités
  • Actualités
  • Je gère mon officine
  • Je m’informe
  • Actualités
  • Actualités
  • Je m’informe