Mon Espace Santé décollera-t-il mieux que le DMP ?

Mon Espace Santé, le carnet de santé numérique de chaque Français voit enfin le jour, après des mois de travaux et expérimentations. Son déploiement total nécessitera encore quelques mois.

Juliette Schenckéry, publié le 28 février 2022

Mon Espace Santé décollera-t-il mieux que le DMP ?
Depuis début février et tout au long du premier trimestre 2022, Mon Espace Santé (MES) est créé pour chaque Français. Les 65 millions d'assurés en sont avertis par un mail ou un courrier de l'Assurance maladie. Charge aux réfractaires de signifier leur opposition à cette ouverture dans les six semaines. MES prend le relais du dossier médical partagé (DMP) qui n'a pas trouvé sa place, ni auprès des assurés, ni auprès des soignants et dont les créations ont cessé en juillet dernier. Il contient d'entrée de jeu le contenu du DMP. Les antécédents, historique et informations personnels dans l'onglet « Profil médical » doivent être complétés par le patient lui-même. « Cela prend environ une à deux heures », note Dominique Pon, responsable ministériel au numérique en santé. Mais nombre de patients auront sans doute besoin d'aide. Les responsables du numérique en santé tablent sur la solidarité de l'entourage voire le soutien des réseaux d'aidants...

Ce contenu est réservé aux utilisateurs inscrits sur le site pharma365

S'inscrire gratuitement pour lire la suite
Dans la même rubrique
  • Actualités
  • Actualités
  • Côté médicament
  • Je m’informe
  • Actualités
  • Actualités
  • Je gère mon officine
  • Je m’informe
panneau en grève, préavis de grève pour les pahramciens
  • Actualités
  • Actualités
  • Je gère mon officine
  • Je m’informe