Finie l'ordonnance papier ?

L'Assurance maladie déploie l'ordonnance numérique, service socle du Ségur du numérique en santé auprès des médecins et pharmaciens.

Par Hadrien Donnard, publié le 08 mars 2023

Finie l’ordonnance papier ?

Directement accessible à partir des logiciels référencés Ségur, l’ordonnance numérique vise à fluidifier et sécuriser les échanges entre médecins et pharmaciens et à favoriser ainsi la coordination des soins.

Le médecin rédige sur son LAP l’ordonnance numérique (à l’exception pour le moment de la radiologie et du transport) et remet au patient une ordonnance imprimée sur laquelle figure un QR code. Le pharmacien n’a plus qu’à le scanner, via son LGO, afin de récupérer les données de prescription et délivrer les médicaments. Si le pharmacien souhaite modifier la prescription, dans les conditions réglementaires prévues, il renseigne alors dans la base le motif de cette décision. Les données de délivrance sont enregistrées dans la base de données et peuvent, avec l’accord du patient, être consultées par le médecin.

L’objectif est d’intensifier en 2023 le déploiement de la solution chez les médecins, pharmaciens et les professionnels de la LPP. Le déploiement progressif de l’ordonnance numérique pour l’ensemble des prescriptions de ville et pour les prescriptions hospitalières exécutées ou délivrées en ville se fera courant 2024.

L’ordonnance papier ne disparaît pas pour autant car la population y reste encore attachée. Son abandon pourrait être envisagé dans le cas où le patient le souhaite et sous réserve que le médecin ait déposé l’ordonnance dans son DMP (accessible à tout moment via Mon espace santé). Mais cette évolution nécessitera une modification des textes réglementaires.

Dans la même rubrique
  • Actualités
  • Actualités
  • Côté médicament
  • Je m’informe
  • Actualités
  • Actualités
  • Je gère mon officine
  • Je m’informe
panneau en grève, préavis de grève pour les pahramciens
  • Actualités
  • Actualités
  • Je gère mon officine
  • Je m’informe