Économie de l’officine en 2023 : ça se gâte !

L’année 2023 signe la fin d’un cycle d’activité exceptionnelle pour la pharmacie d’officine. Sur les huit premiers mois de l’année...

Jacques Nadel, publié le 22 septembre 2023

Économie de l’officine en 2023 : ça se gâte !
L’année 2023 signe la fin d’un cycle d’activité exceptionnelle pour la pharmacie d’officine. Sur les huit premiers mois de l’année, le cabinet d’expertise comptable AdequA observe au niveau de sa clientèle d’officines que les activités à 0% (liées au Covid-19) sont presque atones, que le secteur à TVA 5,5% n’est plus porté par les masques et les gels hydro-alcooliques et que l’activité globale est marquée par l’évolution très significative des produits chers (entre 150 € et 1930 € PFHT) et très chers (supérieurs à 1930 € PFHT). « Ils représentaient 34% de l’activité 2,1% en 2022 et devraient enregistrer un sursaut encore en 2023 », souligne Olivier Delétoille, expert-comptable du cabinet AdequA. La sur-inflation des charges en pharmacie continue à gagner du terrain et à constituer le principal facteur d’érosion de la rentabilité. Les frais de personnel augmentent significativement de 5,10% par rapport à la même...

Ce contenu est réservé aux utilisateurs inscrits sur le site pharma365

S'inscrire gratuitement pour lire la suite
Dans la même rubrique
  • Actualités
  • Actualités
  • Côté médicament
  • Je m’informe
  • Actualités
  • Actualités
  • Je gère mon officine
  • Je m’informe
panneau en grève, préavis de grève pour les pahramciens
  • Actualités
  • Actualités
  • Je gère mon officine
  • Je m’informe