Activités des officines : une fin d’année poussive

« La lecture des chiffres d’activité de cette fin d’année est à double tranchant », a alerté David Syr, directeur général adjoint du Gers Data, lors de l’atelier numérique du 5 décembre. En effet, ils sont trompeurs et cachent le marasme que traversent les officines depuis le retrait du Covid. Quelle progression ? En cumul fixe, depuis […]

Jacques Nadel, publié le 08 décembre 2023

Activités des officines : une fin d’année poussive

« La lecture des chiffres d’activité de cette fin d’année est à double tranchant », a alerté David Syr, directeur général adjoint du Gers Data, lors de l’atelier numérique du 5 décembre. En effet, ils sont trompeurs et cachent le marasme que traversent les officines depuis le retrait du Covid.

Quelle progression ?

En cumul fixe, depuis le début de l’année jusqu’à la semaine 47 (fin novembre), l’activité totale (hors TVA 0%) a progressé de 5% par rapport à la même période de l’année précédente. Une hausse en trompe l’œil tirée par la poussée de 11% des ventes de médicaments de prescription hospitalière (dont l’essentiel est constitué par des médicaments chers à très faible marge) et, à un degré beaucoup moindre, par les prescriptions de ville (+3%).

Quel secteur rentable ?

Sur le secteur plus rentable du « hors...

Ce contenu est réservé aux utilisateurs inscrits sur le site pharma365

S'inscrire gratuitement pour lire la suite
Dans la même rubrique
  • Actualités
  • Côté médicament
  • Je m’informe
  • Non classifié(e)
  • Actualités
  • Côté médicament
  • Je m’informe