Besoins en personnel : un marché sous tension.

La FSPS a mené une enquête sur les besoins en personnel auprès de 2 500 pharmaciens. Les résultats rendus mercredi 6 décembre montrent que les tensions de recrutement persistent. D’après Philippe Denry, vice-président du FSPF, cette nouvelle enquête a pour objectif d’objectiver les tendances du marché du recrutement, fortement destabilisé pendant la période du Covid. […]

Par Carole Ivaldi, publié le 07 décembre 2023

Besoins en personnel : un marché sous tension.
La FSPS a mené une enquête sur les besoins en personnel auprès de 2 500 pharmaciens. Les résultats rendus mercredi 6 décembre montrent que les tensions de recrutement persistent. D’après Philippe Denry, vice-président du FSPF, cette nouvelle enquête a pour objectif d’objectiver les tendances du marché du recrutement, fortement destabilisé pendant la période du Covid. Un léger mieux par rapport à 2022 En résumé, en novembre 2023, 43% des pharmaciens cherchaient à recruter un pharmacien adjoint, et 44% un préparateur en pharmacie. Il existe cependant un léger mieux par rapport aux difficultés à recruter de 2022. Philippe Denry souligne que: «  là où ils étaient 80 % à déclarer que le recrutement était tendu, ils sont  aujourd’hui 69% à le dire en ce qui concerne les pharmaciens adjoints, et 60% concernant les préparateurs en pharmacie ». Une bonne nouvelle pour la profession, les pharmaciens cherchent à pourvoir des postes stables...

Ce contenu est réservé aux utilisateurs inscrits sur le site pharma365

S'inscrire gratuitement pour lire la suite
Dans la même rubrique
  • Actualités
  • Côté médicament
  • Je m’informe
  • Non classifié(e)
  • Actualités
  • Côté médicament
  • Je m’informe