Agression dans une pharmacie de Saint-Nazaire

Samedi 18 mars après-midi, un homme de 58 ans est entré dans une pharmacie de Saint-Nazaire et agressé à coups de ceinture les trois préparatrices qui s’y trouvaient.

Hadrien Donnard, publié le 21 mars 2023

Agression dans une pharmacie de Saint-Nazaire

Samedi 18 mars après-midi, vers 16h30, un homme de 58 ans est entré dans la pharmacie Rochefort Audu, située rue Jean Gutenberg dans le quartier du Petit Caporal de Saint-Nazaire, et agressé à coups de ceinture les trois préparatrices qui s’y trouvaient.

Aucun client ne se trouvant à ce moment-là dans l’officine, l’une des préparatrices est allée chercher de l’aide dans la rue. Les quatre hommes avec lesquels elle revient maîtrisent l’agresseur visiblement instable. Selon une collaboratrice des victimes, qui n’a pas assisté aux faits, « mes collègues m’ont dit que l’homme n’a pas sorti un mot, qu’il était totalement muet. Il est passé devant la pharmacie et est entré les attaquer parce qu’elles se trouvaient là. »

L’individu a ensuite été pris en charge par la police qui l’a placé en garde à vue durant le week-end. Il a reconnu les faits mais n’a fourni aucune explication. Il a ensuite été déféré au tribunal judiciaire de Saint-Nazaire lundi 20 mars. Selon son service d’audiencement, il est inculpé de « violences avec arme suivies d’incapacités n’excédant pas 8 jours » (3, 5 et 7 jours pour les trois victimes).

En attendant sa convocation fixée au 11 mai, l’individu a été placé en détention provisoire à la maison d’arrêt de Nantes et devrait être préalablement soumis à une expertise psychiatrique.

Dans la même rubrique
  • Actualités
  • Je gère mon officine
  • Je m’informe
  • Actualités
  • Actualités
  • Je gère mon officine
  • Je m’informe