Iatroprev sécurise la sortie hospitalière

Pluriprofessionnalité

Le programme Iatroprev optimise la prescription médicamenteuse des seniors et sécurise la sortie du patient après une hospitalisation.

Publié le 27 janvier 2022

Iatroprev sécurise la sortie hospitalière

Dans les Hauts-de-France, une expérimentation « article 51 » se penche sur la gestion des prescriptions de médicaments chez les personnes âgées, d’une part pour réduire l’iatrogénie et d’autre part pour mieux coordonner les soins entre la ville et l’hôpital. Elle est portée par le CHU Amiens-Picardie et le CHU de Lille et soutenue par l’ARS et la Cnam ainsi que par les URPS médecins libéraux et pharmaciens des Hauts-de-France.

Ce dispositif, initié en septembre 2021, se prolongera jusqu’en 2024. Il intègre déjà 65 professionnels de santé, médecins généralistes et pharmaciens et permet le suivi d’une centaine de patients âgés de 75 ans et plus. L’inclusion des patients est réalisée lors de l’hospitalisation en service de gériatrie face à certains signes d’alerte (modifications de la prescription habituelle, risque iatrogène, médicament à marge thérapeutique étroite, interaction médicamenteuse). Les médecin traitant et pharmacien habituel sont contactés pour échanger sur le traitement du patient et son adaptation lors de son retour à domicile. Le patient bénéficie alors d’un Plan Pharmaceutique Personnalisé (PPP) informatisé, puis les professionnels de santé assurent le suivi conjointement après un mois et demi puis trois mois. « Médecins et pharmaciens sont très intéressés par ces suivis et acceptent de participer facilement » constate le Dr Julie Truong-Minh, pharmacienne clinicienne au CHU de Lille et coordinatrice d’Iatroprev.

Dans un deuxième temps le repérage sera effectué en ville au vu d’une ordonnance comportant plus de dix médicaments. Les bilans partagés de médication sont le moment idéal pour identifier les patients qui pourraient profiter d’un PPP.

« Nous pourrons tirer les enseignements de cette expérimentation fin 2023, mais nous aurons des premiers résultats au printemps 2021 », annonce la coordinatrice d’Iatroprev.

J. S.

Dans la même rubrique
  • Actualités
  • Je gère mon officine
  • Je m’informe
  • Actualités
  • Actualités
  • Je gère mon officine
  • Je m’informe