Prise en charge des tests modifiée

Covid-19

Les tests antigéniques réalisés à l’officine ne sont plus systématiquement pris en charge à partir d’aujourd’hui. Mode opératoire.

Publié le 15 octobre 2021

Prise en charge des tests modifiée

« Seuls les tests réalisés dans un but de dépistage pour les personnes symptomatiques ou contacts à risque seront désormais pris en charge par l’Assurance maladie. Les tests RT-PCR et antigéniques, réalisés en vue d’obtenir un pass sanitaire deviendront payants » annonce le ministère des solidarités et de la santé. Alors que près de 7 millions de Français ne sont pas encore vaccinés, l’objectif pour le gouvernement est d’encourager la vaccination.

Seules les personnes suivantes continueront à bénéficier d’une prise en charge par l’Assurance maladie : avec un schéma vaccinal complet ou une contre-indication à la vaccination ; les mineurs ; les personnes identifiées par le « contact-tracing » (jusqu’à 7 jours après réception du justificatif); dans le cadre des campagnes de dépistage collectif (ARS, établissements scolaires…) ; les personnes symptomatiques sur prescription médicale (valable 48 heures et non renouvelable) ou encore celles ayant un certificat de rétablissement de moins de six mois. En pratique, seuls les majeurs non vaccinés, non identifiés comme cas contacts par l’Assurance maladie et ne bénéficiant pas d’une prescription médicale devront payer leur test Covid.

Les officines continuent à réaliser des tests antigéniques qui sont facturés 25,01 € et 30,01 € le dimanche. Les modalités de facturation restent identiques. Pour les tests RT-PCR, réalisés par les laboratoires de biologie médicale, le tarif de référence est de 43,89 €.

Pour vérifier le statut vaccinal du patient et ainsi déterminer le régime de prise en charge du test, le pharmacien doit utiliser l’application TousAntiCovid Verif +, dédiée aux professionnels, à télécharger sur un téléphone portable (La procédure est disponible sur le site du Ministère de la santé).

Les autotests supervisés ne sont plus reconnus pour valider le pass sanitaire et ne sont plus pris en charge. Leur dispensation est toujours possible pour les personnes asymptomatiques et non cas contact de plus de trois ans.

Elle reste prise en charge pour les salariés des services à domicile, particuliers employeurs ou accueillants familiaux intervenant auprès des personnes âgées ou en situation de handicap.

 

Le coût des tests

Le coût total des tests de dépistage du Covid-19 s’est élevé à 2,8 milliards d’euros pour l’année 2020, selon un rapport de la Cour des comptes. Un montant doublé en 2021. Pour cette année, l’Assurance maladie a en effet prévu un budget de plus de 6,2 milliards d’euros pour financer les tests.

150 millions de tests ont été réalisées depuis mars 2020. Début octobre, 86 % des 2,5 millions de tests antigéniques réalisés chaque semaine le sont en pharmacie. Les 14 % restants sont répartis entre l’ensemble des autres professionnels de santé habilités.

 

J. S.
Dans la même rubrique