Le soutien des LGO

Les logiciels de gestion de l’officine (LGO) fournissent aux pharmaciens des solutions leur permettant de renforcer leur rôle de professionnel de santé et de répondre à leurs nouvelles missions.

Publié le 07 mai 2021

Le soutien des LGO

Pour simplifier la réalisation des nouvelles missions, les syndicats pharmaceutiques ne cessent de faire des appels du pied aux éditeurs des logiciels de gestion de l’officine (LGO), leur demandant de mettre au point des solutions toujours plus agiles. Les développements sont donc légion. Ils vont du logiciel de suivi d’observance (LSO) aux outils de gestion des entretiens pharmaceutiques (entretiens pharmaceutiques AVK, asthme, AOD, chimiothérapie orale…). Les LGO aident également les officinaux à cibler les patients concerné par telle ou telle mission (entretien, vaccination…), à fixer le rendez-vous, à centraliser les données du patient dans son dossier.

 

Le suivi de l’observance est également l’objet de développements réguliers avec, par exemple, un module assurant un suivi et des relances d’informations des patients par rapport à la prise de leurs médicaments et le renouvellement de leurs traitements.
Le LGO peut également venir en appui de la communication entre professionnels de santé avec des messageries instantanées par exemple.
Et pour la relation avec les patients, tablettes tactiles sur le point de vente ou applis complètent les outils déployés.
En revanche, les fournisseurs de LGO n’anticipent pas les négociations conventionnelles. Pour les missions actuellement sur la table des discussions entre les syndicats et l’Assurance maladie, le lancement de développements est prématuré tant qu’elles ne sont pas finalisées.
Lire l’article dans le n°163 de Profession Pharmacien

 

Dominique Mirrage

Dans la même rubrique