Quatre pharmaciens sur dix vaccinés

Covid-19

Plus de la moitié des professionnels de santé libéraux ont reçu au moins une dose de vaccin contre le Covid-19 et 61% des pharmaciens, selon les données de Santé Publique France.

Publié le 19 avril 2021

Quatre pharmaciens sur dix vaccinés

Selon le point épidémiologique de Santé Publique France daté du 15 avril 2021 (page 54), 80 % des médecins généralistes, 61 % des pharmaciens d’officine, 47 % des infirmiers, et 52 % des masseurs- kinésithérapeutes et des sages-femmes ont déclaré* avoir reçu au moins une dose de vaccin anti-Covid-19.  Au total, 57 % des professionnels de santé ont reçu au moins une dose, et 34 % deux doses (43 % pour les pharmaciens). Sept fois sur dix, les libéraux ont été vaccinés avec le vaccin de Pfizer/BioNTech.

Près de 80 % des non vaccinés ont l’intention de se faire vacciner certainement ou probablement dès que cela leur serait possible, en particulier les pharmaciens d’officine chez lesquels ce taux atteint 90 % (73 % pour les sages-femmes).

 

Huit pharmaciens sur dix favorables à l’obligation vaccinale

Parmi les professionnels de santé libéraux qui n’ont pas l’intention de se faire vacciner contre le Covid-19, ils invoquent un manque d’informations factuelles pour faire un choix (46 %), un manque de confiance dans la sécurité des vaccins (42 %), ou dans l’efficacité des vaccins (31 %), affirment qu’ils ne craignent pas la maladie et /ou ne se considèrent pas comme à risque (29 %), ont une difficulté d’accès au vaccin (16 %) ou pas d’accès au vaccin souhaité (15 %), craignent de s’absenter du travail du fait des effets secondaires (13 %), ont des antécédents de Covid-19 (9 %)…
Et 62 % des professionnels de santé interrogés se sont déclarés favorables à l’obligation vaccinale contre le Covid-19 pour les professionnels de santé, surtout les pharmaciens (81 %) et les médecins (82 %), contre 48 % des infirmiers.

*Enquête menée auprès de 1 500 professionnels de santé libéraux (300 médecins généralistes, 300 pharmaciens d’officine, 300 infirmiers, 300 masseurs-kinésithérapeutes et 300 sages-femmes) interrogés par Internet entre le 17 et le 29 mars 2021.

J. S.

Dans la même rubrique
  • Actualités
  • Je gère mon officine
  • Je m’informe
  • Actualités
  • Actualités
  • Je gère mon officine
  • Je m’informe