Une seule dose pour les patients guéris

Vaccination Covid-19

La HAS préconise l’injection d’une seule dose de vaccin dans un délai de 3 à 6 mois après l’infection, pour les personnes ayant déjà été infectées par le virus du SARS-CoV-2.

Publié le 16 février 2021

Une seule dose pour les patients guéris

La HAS (Haute Autorité de Santé) actualise son avis sur la vaccination des personnes avec antécédent de Covid-19. Les personnes ayant eu une infection par le SARS-CoV-2 (confirmée par un test RT-PCR ou antigénique), doivent être considérées comme protégées pendant au moins 3 mois par l’immunité post-infectieuse, qu’elles aient ou non développé une forme symptomatique de la Covid-19. Ces personnes conservent une mémoire immunitaire. En revanche, les données actuelles ne permettent pas de statuer sur la réponse immunitaire au-delà de 6 mois. En conséquence la HAS confirme la nécessité d’attendre 3 mois minimum après l’infection et de se rapprocher des 6 mois pour procéder à la vaccination, et recommande de n’utiliser qu’une seule dose de vaccin (sauf immunodépression avérée).
La réalisation d’une sérologie pré vaccinale n’est pas recommandée, cependant, en cas de sérologie positive réalisée antérieurement, sans que l’infection ne soit datée, la période de 3 mois à 6 mois débute à la date de la sérologie.
En cas de symptômes prolongés après Covid-19, une consultation médicale adaptée est nécessaire avant la vaccination pour juger au cas par cas de l’intérêt de celle-ci.
Par ailleurs, les personnes qui ont reçu une première dose de vaccin et qui présentent une infection par le SARS-CoV-2 avec PCR positive dans les jours qui suivent, ne doivent recevoir la seconde dose que dans un délai de 3 à 6 mois après l’infection.
La HAS souligne que ces recommandations reflètent l’analyse de la littérature au 10 février 2021 et sont amenées à évoluer avec l’avancée des connaissances.

N. B-S.

Dans la même rubrique