Outils et mesures pour les pharmaciens

Epidémie à Coronavirus

L’Ordre des pharmaciens fait le point sur les outils à disposition des pharmaciens, et les principales mesures impactant chaque métier de la pharmacie.

Publié le 03 avril 2020

Outils et mesures pour les pharmaciens

Des actualités, des conseils pratiques, les messages urgents de la DGS (direction générale de la santé) diffusés via le dossier pharmaceutique, et une foire aux questions par métier (officine, pharmacie à usage intérieur – PUI-, industrie, biologie médicale et distribution en gros sont disponibles sur le site dédié de l’Ordre des pharmaciens, complétés par l’application mobile « Ordre Pharma ». De plus, différents outils d’information et de communication sont mis à disposition sur le site du Cespharm (affiches, vidéos, document professionnel).

En parallèle, l’Ordre des pharmaciens rappelle les principales mesures impactant les pharmaciens par métier, dans un communiqué daté du 2 avril 2020. Concernant les pharmaciens d’officine, ces mesures sont les suivantes :

  • “Autorisation exceptionnelle de renouvellement de traitement chronique sur présentation d’une ordonnance renouvelable expirée
  • Distribution tracée de masques du stock d’Etat aux professionnels de santé libéraux prioritaires
  • Préparation de solutions hydroalcooliques conformément aux formules autorisées
  • Règles dérogatoires de dispensation de certains médicaments :
    • Paracétamol sans prescription médicale : limitation de dispensation à 1 boîte pour un patient ne présentant pas de symptôme ; 2 boîtes en cas de symptôme (douleurs et/ou fièvre)
    • Plaquenil (hydrochloroquine), kaletra et génériques (lopinavir/ritonavir) : dispensation uniquement sur prescription médicale dans les indications habituelles de l’AMM
    • Rivotril injectable : dispensation hors AMM dans le cadre du traitement du Covid-19 possible sur présentation d’une ordonnance le mentionnant
  • Pour permettre l’accès aux renouvellements de médicaments habituellement délivrés par une pharmacie à usage intérieur (PUI) aux patients ne pouvant se déplacer, la pharmacie d’officine peut récupérer, par l’intermédiaire d’un grossiste-répartiteur, le traitement préparé par la PUI pour le dispenser.
  • Rôle d’alerte vis-à-vis des forces de l’ordre, face à un signalement d’une personne victime de violences intrafamiliales et d’orientation vers des organismes de prise en charge dédiés. Une communication ultérieure précisera les modalités de ce dispositif”.

NBS

Dans la même rubrique