Les libéraux ont le moral

Observatoire CMV Médiforce

Les professionnels de santé libéraux affichent un meilleur moral que l'an dernier, selon le 8e Observatoire CMV Médiforce des professions libérales de santé 2019 .

Publié le 02 décembre 2019

Les libéraux ont le moral

Avec une satisfaction moyenne de 5,7 sur dix, le moral des professionnels libéraux de santé est au plus haut depuis 2011, selon la 8e édition de l’Observatoire CMV Médiforce des professions libérales de santé 2019 (médecins, kinésithérapeutes/ostéopathes, chirurgiens-dentistes, infirmiers, pharmaciens, ophtalmologues, radiologues). Globalement 85% d’entre eux sont satisfaits de leur métier. Avec toutefois des disparités selon les professions. Les pharmaciens font grise mine avec 67% seulement, les sources d’insatisfaction provenant notamment des contraintes administratives et budgétaires. Moins d’un sur cinq recommanderait leur métier (53% pour l’ensemble des professionnels). Néanmoins ils restent fiers de leur exercice qu’ils considèrent comme épanouissant. Six sur dix plébiscitent les outils d’autodiagnostic.

Parmi les sept professions interrogées (près de 500 répondants), 75% soutiennent le DMP (les médecins généralistes y sont le moins favorables : 62%) ; six sur dix sont pour les pratiques avancées pour les infirmières ainsi que pour le développement de la téléconsultation, la généralisation de l’e-prescription et la prise de rendez-vous en ligne.
Enfin, tous les professionnels de santé se montrent favorables à la création des CPTS : radiologues et pharmaciens en tête.

J. S.

Dans la même rubrique
  • Actualités
  • Je gère mon officine
  • Je m’informe
  • Actualités
  • Actualités
  • Je gère mon officine
  • Je m’informe