Le point passe à 4,509 euros

Grille des salaires 2019

A l’issue de la dernière commission paritaire qui s’est tenue le 11 mars 2019, les partenaires sociaux de la branche ont trouvé un terrain d’entente pour conclure un accord sur les salaires. Le point officinal est revalorisé de 1,9%. Il passe de 4,425 à 4,509 euros.

Publié le 27 mars 2019

Le point passe à 4,509 euros

Les deux organisations patronales, la FSPF et l’USPO, sont signataires de l’accord.
« Avec une masse salariale d’environ 200 000 euros par officine, cela représente une hausse de 3800 euros sur l’année », indique Daniel Burlet, en charge des relations sociales à l’USPO. Les syndicats de salariés ont majoritairement estimé qu’il s’agissait d’un compromis satisfaisant, à l’exception de la CFE-CGC qui n’a pas signé. Un refus symbolique puisque ce syndicat minoritaire ne détient aucun pouvoir d’opposition. Pour Olivier Clarhaut, secrétaire fédéral de FO-Pharmacie, « il était nécessaire de parvenir à un consensus pour éviter une nouvelle année blanche comme en 2017 ». Cet accord, instaure une nouvelle grille conventionnelle des salaires à compter du 1er mars 2019, « sans clause de revoyure pour le reste de l’année », précise Philippe Denry, président de la commission des relations sociales et de la formation professionnelle de la FSPF. Dans un premier temps, seules les pharmacies adhérentes de la FSPF ou de l’USPO doivent répercuter la hausse du point. Les autres pharmacies, non syndiquées, ne sont pas contraintes tant que l’arrêté d’extension de l’accord n’est pas paru au Journal Officiel. Pour éviter une telle distorsion entre officines, Philippe Denry, a expressément demandé au représentant du Ministère du travail présent en commission paritaire, « l’accélération de la procédure d’extension afin de ne pas pénaliser les titulaires qui font l’effort de se syndiquer ».

F. R-V.

Dans la même rubrique