Le marché du selfcare stagne

Baromètre Afipa 2018

Le marché du selfcare, regroupant médicaments d’automédication, compléments alimentaires et dispositifs médicaux, a connu une évolution quasi nulle (-0,3%) en 2018, avec un chiffre d’affaires de 3,9 milliards d’euros, selon le Baromètre Afipa 2018.

Publié le 14 février 2019

Le marché du selfcare stagne

La croissance des marchés en valeur des compléments alimentaires (+8,4% à 880 m€) et des dispositifs médicaux (+2,8% à 883M€) ne compensent pas la baisse de l’automédication (-4,6% à 2,1 Mds €), selon les données Openhealth 2018.
A l’occasion de la présentation du 17e Baromètre de l’Afipa (Association pour une automédication responsable) 2018, son président, Franck Leyze, explique cette dégradation par le re listage de certains médicaments, la baisse du trafic en officine due à une moindre intensité des pathologies saisonnières (grippe, allergies, gastro…) et aux gilets jaunes en fin d’année.
Il présente la démarche stratégique de l’Afipa en trois points : « dialogue avec les autorités de santé pour sécuriser l’automédication et communication auprès du grand public, co-construction d’un parcours pharmaceutique (utilisation d’arbres décisionnels, inscription au DP) pour que le pharmacien protocolise son conseil et valorisation des bénéfices de l’automédication ».
Le prix moyen des produits n’a augmenté que de 1,3% entre 2017 et 2018 à 4,81€. Mais il existe une grande disparité selon les catégories de produits : de 2,76€ pour les médicaments remboursables non prescrits à 5,97 pour l’OTC, 7,88€ pour les dispositifs médicaux et 13,96€ pour les compléments alimentaires.

J. S.

Dans la même rubrique
  • Actualités
  • Je gère mon officine
  • Je m’informe
  • Actualités
  • Actualités
  • Je gère mon officine
  • Je m’informe