Un accord-cadre pour approfondir l’interpro

Signature ACIP

L’Union nationale des professionnels de santé (UNPS) a signé officiellement, mercredi après-midi, avec l’Assurance maladie un nouvel accord-cadre interprofessionnel (Acip) en vue entre autres de favoriser la coordination des soins.

Par , publié le 12 octobre 2018

Un accord-cadre pour approfondir l’interpro

« Cet Acip pose des bases extrêmement claires pour nous permettre d’aller vers des formats souples de manière à ce que tous les professionnels de santé libéraux puissent s’engager vers une prise en charge coordonnée du patient en équipe de soins de proximité » s’est réjouie Jocelyne Wittevrongel, vice-présidente de la FSPF et présidente de l’UNPS. Cette structure représente l’ensemble des syndicats des professionnels de ville.
Les orientations inscrites dans cet accord ont vocation à être ensuite traduites, dans les prochains mois, dans les conventions de chaque profession avec la Caisse nationale d’assurance maladie (Cnam). Le texte se veut en cohérence avec le plan « Ma santé 2022 » présenté le 18 septembre par le président de la République dont il reprend notamment le principe de la généralisation des communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS) qui resteront toutefois « à l’initiative » des professionnels de santé, précise l’Acip. « Ce texte est porteur de grandes orientations qui visent à la fois à favoriser la coordination des soins et à simplifier l’exercice professionnel » a résumé Nicolas Revel, le directeur général de la Cnam. Il fixe ainsi notamment des objectifs de déploiement du dossier médical partagé (DMP), de la messagerie sécurisée de santé et de la prescription électronique.

V. H.

Dans la même rubrique
  • Actualités
  • Je gère mon officine
  • Je m’informe
  • Actualités
  • Actualités
  • Je gère mon officine
  • Je m’informe