Entre confort et coût

Maintenance de l’automatisation

Le coût et la qualité de la maintenance d’un automate, robot ou combiné occupent une place importante dans les choix d’investissement du pharmacien. En effet, aussi essentielle soit-elle, la maintenance doit toujours être rapprochée de son coût. Comment choisir ?

Par Hadrien Donnard, publié le 13 septembre 2018

Entre confort et coût
Pour le pharmacien qui veut le confort de ne s’occuper de rien, Bertrand Juchs, directeur général d’Omnicell, recommande sans hésiter d’opter pour le forfait global plutôt que pour le forfait à la carte qui garantit à minima deux interventions par an pour la maintenance préventive et le contrôle des pièces d’usure. Aux pharmaciens qui penchent naturellement pour le contrat le moins cher, par souci d’économies d’une centaine d’euros par mois, il rappelle que la garantie légale des pièces est de 12 mois. « Au moment de l’achat du robot, le pharmacien va retarder sa décision pour le forfait global, puis la machine tombe en panne et l’intervention lui coûte alors plus cher, ce qui engendre des facturations, le ressenti du client est alors mauvais et ne renvoie pas une bonne image de son prestataire. C’est la raison pour laquelle il finit toujours par revenir à un forfait global », argumente-t-il. Une solution qui permet d’avoir une parfaite...

Ce contenu est réservé aux utilisateurs inscrits sur le site pharma365

S'inscrire gratuitement pour lire la suite
Dans la même rubrique
  • Actualités
  • Je gère mon officine
  • Je m'équipe
  • Je m’informe
  • Je gère mon officine
  • Je m'équipe