Le marché des génériques en berne

Economie de l'officine

Le marché du générique est l’ombre de lui-même. Soumis à une contrainte budgétaire de plus en plus resserrée sur les prix, il est entré précocement dans l’âge de raison, alors qu’il est encore jeune et que son potentiel de développement est loin d’être épuisé.

Par , publié le 23 mai 2018

Le marché des génériques en berne

Des croissances fortes de chiffre d’affaires, comme le marché en a connu avant 2010 ou en 2013 lors de la relance du principe tiers-payant contre générique, ne sont plus d’actualité. Mais de là à basculer prématurément en récession, alors que la France n’est pas au niveau de ses voisins européens en termes d’utilisation des médicaments génériques, la pilule est amère et dure à avaler. En particulier pour le Gemme (association des fabricants de génériques) qui voit dans cette tendance baissière une perte dechance pour notre système de santéen privant ce dernier des économies liées à une utilisation efficiente des génériques.
Analyse du marché et des solutions pour le relancer.
Lire le dossier

Jacques Nadel

Dans la même rubrique
  • Actualités
  • Je gère mon officine
  • Je m’informe
  • Actualités
  • Actualités
  • Je gère mon officine
  • Je m’informe