Quelle durée de port pour la compression médicale ?

Conseils

Quelles sont les recommandations pour la durée de port dans la journée et dans le temps ? Il n’est pas toujours évident de répondre de façon scientifique et efficace aux patients qui se voient prescrire un dispositif de compression médicale.

Par , publié le 20 mars 2018

Quelle durée de port pour la compression médicale ?

Les recommandations aussi bien internationales que de la Haute Autorité de Santé (HAS) sont peu explicites et manquent de précisions en ce qui concerne les conditions pratiques du port de la compression médicale, que ce soit non seulement en prévention ou en traitement de la thrombose veineuse mais aussi en cas d’insuffisance veineuse chronique. La règle serait de les porter 8 heures par jour 7 jour sur 7 quelle que soit l’indication, mais la réalité en est bien loin. Cela rebute de nombreux patients. Pour améliorer l’observance il faut adapter les conseils de durée de port au profil de chaque patient. Le bon sens doit donc s’imposer : « il faut porter la compression médicale le plus possible, tant qu’elle soulage et qu’elle est supportée » conseille le Dr Didier Rastel, angiologue. « Le plus simple, en l’absence de recommandations claires, est d’inciter le patient à porter la compression médicale qui lui est nécessaire, aussi longtemps que possible dans la journée » renchérit le Dr Jean-François Uhl, chirurgien vasculaire, ex-vice-président de la Société Française de Phlébologie et membre de l’Académie de chirurgie qui ajoute « et il s’agit d’être convaincant car les patients font bien ce qu’ils veulent ! Les études, bien que rares, montrent une compliance qui ne dépasse pas 40%. Il faut donc trouver, pour chaque patient, la compression qui lui convient le mieux afin qu’il l’adopte ».
Lire l’article

Juliette Schenckéry

Dans la même rubrique